211026_LACROUTS_1568_V5.jpg

L'équipe de l'Agence Lacrouts Massicault

LACROUTS MASSICAULT : HISTOIRE D’HOMMES

L’agence Lacrouts Massicault, c’est une histoire d’hommes. Une histoire d’amitié entre deux copains qui se sont rencontrés sur les bancs des Beaux-Arts de Bordeaux. Une histoire de racines communes aussi. Férus de rugby, Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault partagent un amour inconditionnel pour la culture du Sud-Ouest et ses valeurs : collectif, écoute, respect, échange, convivialité.

Rue du Tondu

 

Le point de départ de leur histoire ? 1981. Une fois leur diplôme d’architecte en poche, Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault sont sollicités pour mener à bien de vastes projets. Leurs premiers réalisations ? Des équipements publics d’envergure en Île-de-France : 400 logements à Bobigny, la construction de la direction des services pénitentiaires à Fresnes… En l’espace de trois ans seulement, les deux jeunes architectes enchaînent une quinzaine de missions de construction ou de restructuration. Pour ce faire, ils se structurent, fondent l’agence Lacrouts Massicault et installent leurs bureaux à Bordeaux. Rue du Tondu, numéro 94. L’entreprise déménagera par la suite au 102 puis au 135.

Une référence bordelaise

 

Forte de cette expérience, l’agence devient, dans le courant des années 1990, une référence à Bordeaux. La créativité et les idées novatrices de Philippe Massicault et de Jean-Bernard Lacrouts interpellent, entre autres, Richard Branson, le fondateur du groupe Virgin. Celui-ci les choisit pour réaliser le Virgin Mega Store de la place Gambetta – qui fermera ses portes en 2013. Avec son design avant-gardiste, ses ascenseurs, ses escaliers en verre et son restaurant niché au dernier étage, le Virgin Mega Store de Bordeaux casse les codes de l’époque.

« Notre patte d’architectes transparaît dans les projets que nous réalisons. Ce qui ne nous empêche pas de répondre avec précision aux attentes du maitre d’ouvrage »

Jean-Bernard Lacrouts

Cofondateur et Président de l'agence Lacrouts Massicault

Une expérience fondatrice pour l’agence qui est ensuite sollicitée pour d’autres projets de construction ou de rénovation d’équipements comme ceux de la poste centrale de Mériadeck ou de l’Hôtel de police de Bordeaux. Pour mener à bien ces réalisations, les fondateurs recrutent Thierry Lassalle en qualité de chef d’agence puis Philippe Meret comme architecte. Tous deux sont aujourd’hui associés de la structure.

Une aventure humaine

Équipements publics, logements, projets atypiques (ponts habités, logements mixtes) en France, mais aussi à l’étranger… Dans les années 2000, l’agence Lacrouts Massicault – qui comptera jusqu’à douze architectes – est sur tous les fronts. La spécificité de la maison ? Sa volonté non pas d’imposer une « patte », mais de répondre aux attentes du maître d’ouvrage. Sa capacité, aussi, à livrer chaque projet à temps. Même si cela suppose, parfois, de travailler jour et nuit. Aguerris aux situations complexes, réputés pour leur pragmatisme et reconnus pour leur force de travail et leur vaste réseau, les architectes de l’agence Lacrouts Massicault assoient leur légitimité. Et parce qu’ils ont l’ambition de construire une aventure humaine, Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault engagent progressivement une dizaine d’architectes.

Spécialisation dans le logement

Consciente des avancées technologiques auxquelles le secteur fait face, l’équipe n’hésite pas à se former et à investir dans des outils numériques performants. Si bien qu’elle traverse les décennies sans encombre même si, en raison de la conjoncture et des réformes successives, les projets d’infrastructures publics sont de moins en moins nombreux. Pas de quoi affaiblir l’entreprise qui dispose d’une réputation solide auprès des promoteurs et autres maîtres d’ouvrage privés de la région. La preuve : Lacrouts Massicault est de plus en plus sollicitée pour des logements.

« Si nous arrivons à mener à bien de vastes projets, c’est grâce à l’investissement et à l’ambition commune de tous les membres de l’agence. Les décisions sont prises de façon collégiale »

Antoine Lacrouts

DG de l'agence Lacrouts Massicault

220322_LACROUTS_034_edited.jpg

Si bien que dans les années 2010, elle se forge une véritable spécialité en la matière. Jusqu’à réaliser chaque année entre 300 et 500 logements, devenant ainsi l’une des agences les plus actives de la région. Ce qui ne l’empêche pas de décrocher d’autres projets, notamment celui du 45ème parallèle. Un vaste complexe situé à côté de l’aéroport qui regroupe hôtel, bureaux, restaurant, parc de stationnement… Projet qui s’affichera comme l’une des plus imposantes réalisations de l’agence. Au même moment, deux collaborateurs – Sylviane Barbazange (assistante de direction) et Emmanuel Gauthier (architecte) – sont nommés associés.

Nouveau souffle

L’année 2018 marque un nouveau tournant pour l’agence. Le décès inattendu de Philippe Massicault bouleverse son équilibre. Le fils de Jean-Bernard Lacrouts, Antoine Lacrouts – alors jeune architecte à Paris – vient soutenir l’équipe. Comme collaborateur libéral, d’abord. Le temps de prendre ses repères, de se familiariser avec l’entreprise, d’appréhender l’univers du bâtiment bordelais, de comprendre l’écosystème, mais aussi les tendances locales. Plus question de se focaliser sur le logement. Antoine Lacrouts, le créatif, doté d’une vaste culture architecturale, souhaite redonner de la diversité à la maison.

PRISE DE VUE INTERIEURE 2.jpg

Il participe à des concours et remporte des projets d’envergure, comme la construction du commissariat de Mérignac puis la restructuration de celui de Royan. De quoi rendre incontestable la légitimité de celui qui a vocation à reprendre les rênes de l’agence. En 2018, Antoine Lacrouts devient actionnaire majoritaire et directeur général de l’entreprise qui trouve un nouveau souffle. Si bien qu’elle attire des talents comme Laura Portier qui rejoint la structure en tant que collaboratrice, avant d’être nommée associée en 2020.

La nouvelle vague des architectes bordelais

L’ambition de l’agence pour l’avenir ? Poursuivre sur la même voie. Multiplier et diversifier les projets, permettre aux quatorze professionnels de l’agence de s’épanouir et de gagner en responsabilité. Trouver le juste équilibre, tout en conservant une structure flexible, à taille humaine et au sein de laquelle chacun peut donner son point de vue, échanger, partager. Rester créatif aussi, et proposer des idées novatrices. S’inscrire, en somme, comme la nouvelle vague des architectes bordelais.

DSC_0126.JPG

L'AGENCE EN DATES

  • 1981 : création de l’agence Lacrouts Massicault par Jean-Bernard Lacrouts et Philippe Massicault.

  • 1991 : livraison du Virgin Mega Store de Bordeaux.

  • 2003 : Livraison de l’hôtel de police de Bordeaux.

  • 2004 : livraison de la restructuration de la poste centrale de Mériadeck.

  • 2010 à 2015 : entre 300 et 500 logements réalisés chaque année par l’agence.

  • 2012 : début du vaste projet du 45ème parallèle.

  • 2018 : Décès de Philippe Massicault.

  • 2018 : Antoine Lacrouts devient DG et associé majoritaire de l’agence.

  • 2020 : l’agence remporte la construction de l’Hôtel de Police à Mérignac.

  • 2021 : l’agence remporte la construction du commissariat de Royan.

LES ASSOCIÉS

Antoine & Jean-Bernard Lacrouts
Antoine & Jean-Bernard Lacrouts

DG & Co-fondateur de l'Agence

press to zoom
Sylvianne BARBAZANGE
Sylvianne BARBAZANGE

Assistante direction

press to zoom
Laura PORTIER
Laura PORTIER

Architecte HMONP Responsable direction travaux

press to zoom
Philippe MERET
Philippe MERET

Architecte DESA Responsable conception

press to zoom
Thierry LASSALLE
Thierry LASSALLE

Chef d’agence Ingénieur bâtiment Coordonnateur SPS

press to zoom
Emmanuel GAUTHIER
Emmanuel GAUTHIER

Architecte DPLG Responsable exécution dessin

press to zoom